Nicholas Sparks – Une flamme pour l’amour

 

« Quand commence réellement une histoire ? Rares sont les moments dont nous pouvons dire avec un certain recul : c’est alors que tout a commencé. »

Je peux arrêter temporairement mon exploration archéologique sur les livres que j’ai lu il y a plusieurs mois pour parler de celui que j’ai terminé hier. Je l’ai emprunté à la médiathèque de mon village uniquement en raison de l’auteur. Je ne le connaissais pas (ma culture et bibliographie sont hélas plutôt médiocres), mais on a prêté à ma maman un DVD récent Chemins croisés. Il m’a beaucoup plu et j’ai appris que l’histoire était tirée d’un des nombreux romans de Nicholas Sparks. Auteur également de l’oeuvre à partir de laquelle a été créé le film N’oublie jamais. Il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité.

Avant toute chose, j’ai été étonnée du peu de pages que contenait ce roman, et encore, il est plus dense que le second que j’ai emprunté, toujours du même auteur. Forcément, je l’ai lu très rapidement. Le style est agréable à lire du fait de phrases toujours très concises. Cependant, l’intrigue, selon moi, aurait pu gagner en réalisme et être plus prenante si certaines scènes étaient davantage détaillées.

De même, l’attachement aux personnages, si il existe à l’égard du petit Jonah, de Miles son papa et Sarah son institutrice, ne ressort pas aussi profond qu’il méritait d’être. L’intrigue est intéressante, malheureusement pour moi, j’ai réussi à deviner un dénouement. Je ne me sens jamais vraiment « fière » d’anticiper sur le déroulement de l’histoire, au contraire, j’aime par dessus tout être surprise comme cela m’arrive souvent dans les Musso et certains Lévy. Mais cela n’a pas enlevé au roman l’intérêt que je lui portais.

Aucune adaptation cinématographique n’existe à ma connaissance. Ce livre est un bon livre pour passer un bon moment, mais il n’a pas su me tenir véritablement en haleine. J’attends de voir ce que peut me réserver d’autre cet auteur avec le second roman emprunté dont je ferai aussitôt la fiche de lecture ici même.

« Comme de minuscules étoiles, deux chandelles scintillaient à ses fenêtres. A l’intérieur, Miles et Jonah l’attendaient. »

 


• Ma note : 12/20 •

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s