David Nicholls – Un jour

17761338_10211059551118023_145750595_o

J’essaie toujours autant que possible d’écrire mes chroniques à chaud, dans les minutes qui suivent la fin de ma lecture des remerciements de l’auteur (oui, ça a beau être toujours plus ou moins la même chose d’un roman à l’autre, j’aime bien boucler totalement mes lectures). Et j’ai eu une furieuse envie d’écouter le groupe Oasis pour écrire. A voir si ça impactera sur la qualité de ce que j’aurai à vous raconter sur Un jour de David Nicholls. Mais tout d’abord, je voudrai remercier ma très bonne amie de fac qui m’a gentiment prêté ce bouquin (coucou si tu passes par là ♥)

« Ils étaient heureux de ne pas être trop heureux »

L’histoire : Il s’agit de celle de Em & Dex, Dex & Em. De leur première rencontre à la sortie des études, diplôme en main, jusqu’à l’âge où l’on estime avoir déjà parcouru la moitié de sa vie. Une vie londonienne tout simplement, avec toutes les émotions dont elle peut regorger.

Mon avis : Les livres « tranches de vie » sont généralement quitte ou double avec moi, je peux m’attacher démesurément aux protagonistes et vouloir à tout prix savoir de quoi leur lendemain sera fait, comme je peux m’ennuyer ferme. Bien heureusement, Un jour se classe dans la première catégorie. On ne peut que s’attacher a Emma et Dexter, tout simplement parce qu’il n’y a qu’eux. Les personnages secondaires n’ont jamais aussi bien porté leur qualificatif qu’ici. Les moindres faits et gestes de ces derniers n’auront d’importance qu’au travers de leurs conséquences sur les vies d’Em et Dex. Et je trouve que ce détail donne tout son sens à l’oeuvre.

Ce roman n’est pas qu’une romance, c’est avant tout le parcours de deux personnes liées malgré/ par les épreuves de la vie. Une belle histoire d’amitié, peu commune et qui force l’admiration. L’action ne sera pas souvent au rendez-vous, mais l’écriture de l’auteur sait y remédier pour nous garder en éveil : chaque chapitre correspond au 15 juillet de chaque année. Il ne s’agit nullement d’un rendez-vous annuel d’Emma et Dexter, seulement une mise au point sur l’avancement de leurs relations. Et on s’aperçoit très vite que lorsque la vie va pour l’un, elle n’est pas au beau fixe pour l’autre, sans véritable corrélation cependant. Seulement, comme si le destin avait décidé que chacun d’eux ne pourrait briller simultanément, à moins d’être ensemble une bonne fois pour toute.

Pour conclure cet avis, j’ai beaucoup apprécié ma lecture, et je ne sais pas encore si je me laisse tenter par le film ou non.. Mais le casting n’est pas pour me déplaire, donc je me laisserais sûrement tentée ! En tous cas, je vous conseille le livre si ma description correspond aux genres de lectures qui vous plaisent.

Ce que j’ai aimé relever : Tout d’abord, au fur et à mesure de ma lecture, je me suis dit « Tiens, j’aurais plutôt parié qu’une femme soit à l’origine de ce livre ». J’ai trouvé ça marrant, et puis après je me suis rendue compte que c’était complètement cliché de penser ça, donc naze. Emma aurait sûrement déploré mes pensées !

J’adore lorsque les livres font des références littéraires, souvent à de grands classiques (que je ne connaît quasiment jamais pourtant). J’ai d’ailleurs appris ainsi que Harper Lee, dont beaucoup discutent sur instagram, n’est pas, mais alors pas DU TOUT une auteure qui vient de publier récemment.. #shameonme.

Les nombreuses comparaisons avec les détenus. Bon j’avoue, ça, ça vient uniquement de mon côté obsessionnel pour les milieux carcéraux. Mais du coup, ça m’a plu.

Quelques citations :

◊ Et ta mention ? Tu as quand même une mention très bien non ? geignait sa mère, comme si le diplôme d’Emma était un super-pouvoir dont elle refusait obstinément de se servir.
◊ C’est pas une règle, c’est une directive.
◊ J’organise une petite soirée, en fait. Avec moi-même. C’est très intime.
◊  L’envie est l’impôt du succès.
◊  Sylvie Cope est le genre de femme qui aurait l’air parfaitement à l’aise sur une licorne.

•Ma note : 15/20•

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Casscrouton dit :

    Ca fait super longtemps que j’ai envie de lire ce livre mais je ne l’ai jamais fait, je ne sais pas pourquoi. Tu m’as redonné envie de le lire !

    Aimé par 1 personne

    1. Oh ça me fait plaisir ce que tu me dis ! Je guetterai ton insta et ton blog quand tu t’y seras plongée dedans 🙂

      J'aime

  2. J’ai adoré…ça c’est mon côté « fleur bleue » 😉

    J'aime

    1. Je crois que nous avons toutes ce petit côté-là au fond de nous 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s