Romain Gary – Le Sens de ma vie (entretien)

♦♦

La fille a lu UN roman de l’auteur (et encore, c’était sous la plume de Emile Ajar) et elle s’en va dénicher le dernier entretien donné de son vivant. Je préviens tout de suite : je ne me suis pas révélée une passion pour Gary, à aucun moment. En temps normal, je ne m’intéresse que très peu à la vie des auteurs, je suis attachée à l’oeuvre essentiellement. Je n’accepte donc de connaître la personne que si celle-ci a fait le choix de recourir à l’autobiographie. Et je refuse bien souvent les biographies écrites par un tiers.

 

La quatrième de couverture

« Je pense ne plus avoir assez de vie devant moi pour écrire une autre autobiographie. » Ces paroles, dans cet entretien accordé par Romain Gary à Radio-Canada, serrent le coeur. Peu de mois après l’enregistrement, il mettait fin à ses jours, le 2 décembre 1980.

Si l’on retrouve, dans la présente transcription de cet entretien, bien des confidences, des anec­dotes, des opinions déjà lues dans La Promesse de l’aube et La nuit sera calme, il faut le considérer comme le dernier état de son autobiographie, ou tout au moins de ce qu’il a bien voulu dévoiler de l’ambition, des espoirs, des succès et des humi­liations qui ont fait sa vie. 

 

 

« Vous me demandez de raconter un peu ma vie, sous prétexte que j’en ai une, je n’en suis pas tellement sûr parce que je crois surtout que c’est la vie qui nous a, qui nous possède. »

 

 

Mon avis

Je ne vois pas très bien quel genre d’avis on peut donner sur un entretien… Surtout lorsqu’il concerne un auteur que l’on connaît si peu ! Mais c’est peut-être là l’explication : ce n’est pas Romain Gary-l’autteur que je souhaitais découvrir et comprendre, simplement Gary, la personnalité française. Pour ma culture générale en somme (oui parce que mon prof de Culture G a eu de nombreuses occasions d’évoquer cet homme. Je suis une étudiante sérieuse qui approfondi ses cours, que voulez-vous !).

J’ai appris beaucoup (faut dire que je partais de loin…) donc objectif atteint pour cet entretien. Je ne lui en demandais pas plus. Après, au risque de m’attirer les foudres de la blogosphère (mais liberté d’expression 4 ever), je lui ai trouvé un style sacrément prétentieux ampoulé à notre ami Gary.

 

Ce que j’ai aimé relever

Bon je vais essayer d’éviter de mettre TOUT ce que j’ai aimé relever, car ça consiste grosso merdo en l’intégralité des faits relatés par Gary. Sachant que le recueil fait 101 pages, on s’abstiendra.

La première chose qui me vient en tête, c’est sa mère. Ou plutôt, le patriotisme français de sa mère juive russe. C’est admirable, je n’ai pas d’autre mot. Flippant, mais admirable. D’ailleurs, grâce à cet entretien, je m’économise une lecture de La Promesse de l’aube (je ne doute pas une seule seconde que ce soit un roman à lire, actuellement, je ne suis pas en recherche de lecture pour la seule beauté de l’écriture. A un autre moment de ma vie, qui sait ?)

A la fin, Romain Gary affirme que le sens de ses oeuvres, le sens de sa vie, c’est dans la féminité du monde qu’il faut la chercher. Je comprends alors davantage l’amour porté par Momo envers Rosa, l’ancienne péripatéticienne juive (c.f La vie devant soi ; bah oui, je fais avec ce que j’ai comme référence !)

 

Quelques citations

 D’ailleurs, d’une certaine façon, je peux dire que ma mère était le premier général de Gaulle que j’ai rencontré.

Les éléphants étaient aussi pour moi les droits de l’homme : maladroits, gênants, encombrants, dont on ne savait trop quoi faire, qui interféraient avec le progrès puisqu’il est assimilé à la culture, et qu’ils renversaient les poteaux télégraphiques, qu’ils paraissaient inutiles et qu’il fallait les préserver à tout prix. 

Je pense que si le christianisme n’était pas tombé entre les mains, mais entre les mains des femmes, on aurait eu aujourd’hui une tout autre vie, une tout autre société, une tout autre civilisation

 


•Ma note : noter un entretien ? J’ai comme un doute (la fille trouve toujours une excuse pour ne pas noter, je crois que cette catégorie va sauter incessamment sous peu)•

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. ourdarkmaterials dit :

    Un avis dans filtre et honnête cedt toujours cool à lire 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci beaucoup Marie, ça me fait plaisir de lire ça 😍😍

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s