Mariana Zapata – Cultissime & La Proposition

♦♦

Pour info, je vais continuer à répertorier ici, sur le blog, mes lectures de #RomCom. Toujours dans un but de laisser une trace, pour que je sache que j’ai déjà lu tel ou tel livre. Je vais carrément faire une catégorie exprès pour, afin que tout soit réuni au même endroit. Encore une fois, ce ne seront pas des chroniques comme j’ai l’habitude d’en produire, j’y mentionnerai juste quelques impressions rapides.

 

Les quatrièmes de couverture

  • Cultissime (non, je ne mettrai pas une seconde fois cette couverture que j’abhorre)

Lorsque Reiner Kulti, l’icone internationale du football, devient l’entraîneur de son club, Salomé exulte. Elle va côtoyer de près celui qu’elle vénère depuis toute petite et vivre un rêve éveillé! Mais, une semaine à peine après le début des entraînements, la désillusion est totale. Son héros se révèle distant, voire insaisissable. Comment Salomé a-t-elle pu fantasmer sur cet homme glacial? Hors de question pour autant d’abandonner la partie et de regagner le banc de touche. Car elle compte bien se dépasser pour impressionner le cultissime Reiner…

 

  • La Proposition (la couverture de celui-ci me plaît carrément plus, mais je n’aime pas les inégalités. Et après tout, c’est en photo d’intro d’article.)

Et si votre contrat de travail se transformait en… (mais on ne vous dira pas en quoi !) « Une chose est sûre : un jour, je vais étrangler Aiden Graves. Mon mobile ? Pendant deux ans, j’ai été l’assistante multitâche de ce grossier personnage pour lequel je me pliais en quatre, sans jamais un bonjour ni un merci en retour ! Exigeant, entêté, vegan, et aussi aimable qu’une porte fermée — n’importe quelle fille l’aurait plaqué et c’est ce que j’ai fait (avec un pincement au cœur, j’avoue). Et cet ingrat n’a pas eu un mot pour me retenir… Alors, vous n’imaginerez pas une seconde ce qu’il est venu faire chez moi aujourd’hui. Et encore moins ce qu’il a en tête !… » Une comédie en forme de joli coup de gueule qui rapproche avec sensibilité et humour une extravertie généreuse et un taciturne carrément craquant.

 

Mes avis 

Pour la petite histoire, c’est une personne qui a visité mon blog (Hello Persephoneontheroad si tu passes par là!) qui m’a conseillé ces deux romans de l’autrice. Comme j’avais réussi à trouver Cultissime en ebook à prix réduit, j’ai sauté sur l’occasion. Et comme j’ai parfois pas mal de chance, j’ai découvert peu de temps après, que ma maman possédait l’autre en bouquin papier ! Mettons fin au suspense : j’ai préféré Cultissime à La Proposition. Et de loin. Et ma maman, qui a lu dans l’ordre inverse du mien, a un avis totalement contraire !

Cultissime avait des commentaires de lectrices qui revenaient souvent, mentionnant le fait que l’histoire entre les deux personnages étaient lente à se mettre en place et n’aboutissait vraiment que dans les dernières pages. Je ne suis pas d’accord : leur relation débute très rapidement, c’est la relation amoureuse qui se révèle tardive. Mais tant mieux, j’ai trouvé ça tellement plus réaliste, Sal et Kulti ont mis du temps à s’apprivoiser (oui c’est le mot, ce type n’a pas cerner tous les codes sociaux), peu à peu on a droit à une véritable amitié, et moi je suis gnangnan et je crois férocement à la durabilité des couples qui ont d’abord été amis (je dis bien ce qui m’arrange : c’est mon cas personnellement avec mon chéri. Et puis, n’oublions jamais : Mon Blog, Ma Loi, haha!) Alors par contre, je me permets un petit disclaimer, sans vraiment spoiler, rassurez-vous : la romance pure et dure semble tardive, et le roman innocent. Ne vous laissez pas avoir, vous n’échapperez à AUCUN détail niveau scène un peu hot. Le contraste est assez dingue, je ne m’y attendais pas le moins du monde, clairement.

Autre point fort du roman : le milieu du foot n’est pas qu’un prétexte à la rencontre des personnages. Le foot, c’est la vie de Sal, il n’y a que ça pour elle (et un peu sa famille quand même), et ça n’est jamais laissé de côté en cours de route. Et ça j’apprécie, parce que je m’en méfiais un peu au départ. C’était une ambiance différente de ce que j’ai pu lire jusqu’ici, et de ce fait ça m’a encore plus plu ! Par contre. J’en veux énormément à celui ou celle qui a rédigé la quatrième de couverture (oui oui, je ne fais pas dans la demi-mesure). La dernière phrase dit que « elle compte bien se dépasser pour impressionner le cultissime Reiner… » Mais jamais de la vie les gars, avez-vous lu réellement le bouquin ? Je trouve ça naze de réduire Salomé à ça. Les efforts de dingue, elle les fournit, mais pas pour un mec ! Qu’est-ce qu’elle en a à faire de ce qu’il pense, elle elle se démène parce que le foot c’est toute sa vie, c’est ce pour quoi elle s’est toujours donnée. Son rêve, c’est le terrain, avant Kulti. Je préfère rétablir la vérité. Voilà, maintenant je me sens mieux.

Bref, j’ai vraiment adoré. Je crois qu’elle peut faire partie de mon Top des RomCom (top auquel je n’avais jamais réfléchis jusqu’ici pour tout vous dire, mais ça vient de m’en donner l’idée, c’est déjà ça).

 

Passons maintenant à La Proposition (enfin, je crois que le véritable titre c’est « Et puis quoi encore ? » mais qu’importe). Pas du tout une mauvaise lecture bien sûr, mais quand même loin derrière Cultissime. Pourtant, le scénario de départ, c’est clairement mon truc : les deux perso qui peuvent pas se blairer au début, c’est cliché mais ça fonctionne toujours avec moi. Sauf que. J’ai trouvé Vanessa beaucoup moins drôle que Sal. Faut savoir que Sal a 27 ans, mais a des pensées tellement immatures et à se tordre de rire parfois. Tandis que Vanessa, elle se veut excentrique, mais elle cache un passé pas très fun et une famille en bordel total. Et c’est ce côté un peu trop sombre qui a probablement loupé avec moi. Je suis d’ailleurs très insupportable pour ça : si je veux me divertir par une lecture, j’entends divertir dans le sens amusement, et amusement dans le sens faut rire point barre. C’est pourquoi je pense que le couple Vanessa-Aiden me restera bien moins longtemps en mémoire (MAIS pourra toujours me revenir en tête dans la mesure où j’ai pris la peine de rédiger le présent article. CQFD, la boucle est bouclé, on se dit à la prochaine !).

PS : (oui j’avais encore quelque chose à dire finalement, malgré cette conclusion déterminée ) : le mérite de ce dernier bouquin, est de m’avoir fait penser à re-re-re-re-regarder le film La Proposition, RomCom au poil, comme je les aime.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s