Daniel Pennac – Chagrin d’école

♦♦ Commencer l’année avec un de mes plus récents achats, c’est ne pas trop se mouiller : l’envie est forcément encore très présente de lire ce bouquin. Mais en plus, lire à nouveau un essai de Daniel Pennac, c’était partir vraiment très sereine. Je l’assume, j’ai jamais été de nature casse-cou, c’est pas en 2023…

Bilan de lecture 2022

Mettons fin au suspense de mon dernier bilan qui se clôturait par « affaire à suivre » : j’ai frôlé la dépression dans ce patelin, loin de tout ce(ux) que j’aimais. J’ai quitté le job qui s’est révélé être une grosse farce, et j’ai débuté 2022 avec un chômage non rémunéré. Et puis, j’ai postulé près de…

Jane Austen – Northanger Abbey

♦♦ Mon RDV annuel avec Queen Jane, traditionnellement en novembre, a pris un peu de retard. Alors, je l’ai effectivement débuté en novembre, mais entre mes vacances dans les îles, mes multiples maladies et Noël, je l’ai un peu laissé l’histoire de côté… / La quatrième de couverture Catherine Morland rencontre à Bath le séduisant…

Ken Kesey – Vol au-dessus d’un nid de coucou

♦♦ Un titre pareil, ça parle forcément à tout le monde. Ma culture cinématographique étant ce qu’elle est, quand j’ai vu UNE personne un jour parler du roman sur Instagram, j’ai enregistré la publication, comme j’ai pu le faire pour une centaine d’autres bouquins. Un avis, c’est pas beaucoup, je ne me souviens même plus…

Delia Owens – Là où chantent les écrevisses

♦♦ Je referme ce roman, et la première chose qui me vient à l’esprit est la même que celle que j’avais en l’ouvrant : ça chante une écrevisse ? Permettez-moi d’en douter. En tous cas, on ne vous donnera aucune explication scientifique sur l’emploi d’un tel verbe, et c’est bien dommage. La quatrième de couverture…

Blaguons, bloguons

♦♦ Dis donc. C’est calme ici. Et pas un calme apaisant avec le grillon en fond sonore, plutôt le calme angoissant qu’on retrouve dans un rayon de 10 kilomètres autour de feue la centrale de Tchernobyl. Ajoutez à cela l’encéphalogramme on ne peut plus à plat de mes stats de visites, et vous avez une…

Edouard Louis – En finir avec Eddy Bellegueule

♦♦ On y est les amis, ENFIN je l’ai acquis (temporairement, c’est à la médiathèque) et je l’ai lu. Deux lectures trop tard (pour rappel, j’ai lu Qui a tué mon père et Histoire de la violence alors que je souhaitais réellement lire l’auteur dans l’ordre de ses parutions. L’impatience qui me caractérise a pris…

Edouard Louis – Histoire de la violence

♦♦ Ma seconde lecture de l’auteur, et devinez quoi ? Encore une fois, c’était pas le bon que j’ai emprunté (sauf que cette fois-ci, c’était en pleine connaissance de cause, contrairement à cette fois-là)   La Quatrième de couverture   . . « Je suis caché de l’autre côté de la porte, je l’écoute, elle dit…

Susin Nielsen – On est tous faits de molécules

♦♦ Je frôle l’overdose de romans jeunesse, mais figurez-vous qu’entre temps, j’ai lu deux  romans adultes, c’est juste que ça coince, je n’arrive pas à les chroniquer. J’espère que ça ne va pas me durer, ce serait un peu embêtant cette histoire. La quatrième de couverture Stewart, treize ans, carrément «nerd» sur les bords, a…

Lucile Caron-Boyer – Mon Petit coeur de pierre

♦♦ Pour info, cet article n’est pas supposé être publié maintenant, j’ai une lecture finie dont la chronique est toujours en brouillon. Ca ne me ressemble pas, mais l’envie de vous parler de ce roman jeunesse est beaucoup trop grande. La quatrième de couverture D’après Tom, mon meilleur ami, j’ai un petit coeur de pierre….