Guillaume Musso – Seras-tu là ?

15878328_10210265876716659_1876198337_o

Ce jour est à marquer d’une pierre blanche : j’ai mis près de trois semaines à terminer un Musso. Pourtant, c’était un roman à l’identique des précédents, il suffit de jeter un œil au titre ! Non je suis un peu méchante gratuitement là je l’avoue. Mais ce n’est pas parce que je trouve que ses romans se ressemblent plus ou moins tous que je ne les apprécie pas. Autrement je ne serai pas en train de parler d’un énième de ses bouquins. Et puis, il y  bien des choses qui me plaisent dans la constance de cet auteur, pour une amoureuse des citations comme moi, Musso réussit toujours à me rendre impatiente d’atteindre le prochain chapitre et la petite phrase et son auteur qui l’introduise. Pour en revenir à ma lenteur de lecture, j’étais pour ma défense en grande période de révisions d’examens finaux. J’y suis toujours actuellement à vrai dire mais ne parlons pas de choses fâcheuses et ennuyantes au possible.

L’histoire tourne autour de la vie d’Eliott, un chirurgien réputé qui découvre que les retours dans le passé ne sont pas toujours des chances. Quoi qu’il arrive, nous avons beau prétendre avoir la maîtrise de nos actes, nous n’avons aucune emprise sur leurs conséquences. On est facilement pris de compassion pour Eliott et les sacrifices qu’il peut être amené à faire. C’est très émouvant et pourtant mes yeux ne se sont remplis de larmes que pour l’annonce furtive de la mort du chien Rastaquouère (la fatigue des partiels aidant j’imagine).

J’ai trouvé ma lecture plutôt longue mais il ne faut pas prendre un tel constat pour argent comptant, cela est sûrement dû simplement au temps que j’ai mis pour l’achever. Il s’agissait donc pour moi d’un roman qui a rempli la tâche que j’attendais de lui : me reposer l’esprit chaque soir après des journées intenses. Je relève toutefois que ce livre-là m’a quelque peu étonnée par sa fin. Pas une fin de Musso où j’attends d’être étonnée. Là j’attendais également d’être étonnée du coup, mais je l’ai été mais pas dans le sens auquel je m’attendais. Ce n’est pas clair, je m’en excuse mais j’ai pas mieux. Donc la fin m’a étonnée mais je reste satisfaite de n’avoir qu’un demi-happy ending. La fin peut apparaître comme heureuse, mais au regard de l’ensemble de l’histoire, il est impossible de se sentir totalement réjoui.

Maintenant, laissons place à une belle prochaine lecture qui s’est bien trop faite attendre..

 


• Ma note : 12/20 •

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s